>
>
La Sologne et ses 3000 étangs

La Sologne et ses 3000 étangs

Etang de Sologne en Loir et Cher - Val de Loire
La Sologne est une région naturelle très forestière du Loir et Cher en Val de Loire comprise entre la Loire et le Cher, un de ses affluents. Elle s'étend sur près de 5 000 km2. La Sologne a presque toujours conservé un caractère sauvage et humide. Autrefois zone marécageuse, c'est Napoléon III qui ordonna son assèchement. Elle est largement connue pour ses étangs qui couvrent environ douze mille hectares, et ses forêts. Elle possède une forte tradition de pêche et de chasse et on y vient de très loin en France et au-delà pour s'adonner à ces plaisirs. Les amoureux de l'évasion en zone naturelle ne sont pas en restes et apprécient les randonnées et la détente en ces lieux.

La Sologne, océan de nature et de biodiversité

Grèbe Huppé en Sologn en Loir et Cher - Val de Loi
Le territoire de la Sologne est inscrit au réseau Natura 2000. Elle est le plus grand Site d’Importance Communautaire terrestre d’Europe. 
La forêt couvre les trois quart du pays solognot. Elle est constituée de plusieurs grands types forestiers : la chênaie-charmaie, la plus rare mais surtout la plus diversifiée, la vallée de la Sauldre, les forêts domaniales, les vastes propriétés forestières. On y rencontre les chênes pédonculés et sessiles, le charme, l'érable champêtre, le sycomore, le noisetier, le bouleau, le pin sylvestre, le pin maritime, le sapin de Douglas, quelques hêtres, trembles et frênes. Au printemps, grâce à leur floraison, on distingue des fruitiers sauvages tels que : poiriers, pommiers, alisiers blancs ou merisiers. En sous-bois, on trouve différentes espèces de primevères, dont la plus connue est le coucou, de petites pervenches, de jacinthes des bois à clochettes violacées, de violettes des bois. Certaines plantes, notamment les bruyères et les genêts, s'installent sur les landes. Une faune remarquable y niche également. 

En Sologne on rencontre assez fréquemment des animaux sédentaires comme cerfschevreuils et sangliers qui recherchent la tranquillité des forêts. Le cerf a besoin d'espaces plus vastes sauf au moment du brame. Les biches comme les cerfs aiment les endroits calmes : les biches pour mettre bas et les cerfs pour se débarrasser et refaire leurs bois. La Sologne est également le refuge de nombreux autres animaux carnivores, canidés et mustélidés comme les renardsmartresherminesfouinesbelettes, et putois.
La nature et l'imperméabilité du sol de la Sologne expliquent la présence de nombreux étangs (environ 3 200). Ils sont, pour la plupart, artificiels, car visant au développement de la pisciculture, de la reconstruction au lendemain de la guerre de Cent Ans à la « rénovation », sous Napoléon IIIAujourd'hui, ces étangs entretenus, mais sauvages, constituent des milieux naturels pour la faune et la flore. La pêche en étang, en automne, est l'une des plus anciennes traditions de Sologne.

La pêche en Sologne

Pêche en Sologne en Loir et Cher - Val de Loire
Ici, l'eau est partout, parfois tranquille, parfois agitée. Les rivières ou étangs vous offriront de merveilleux moments pour de jolies parties de pêche. Que vous soyez un pêcheur averti, occasionnel ou débutant, la Sologne offre une pêche unique où toutes les méthodes sont possibles et cela autour de paysages naturels merveilleux. Pêche à la journée, pêche aux carnassiers, pêche à la truite, pêche spéciale carpistes ou encore pêche de nuit, il y en a pour tous les goûts.

Les espèces : gardons, carpes, tanches, brochets, perches et sandres, silure.

Quelques plans d’eau :
  • La Ferté-Beauharnais : Etang communal
  • Bracieux : Etang de Bel Air
  • Ouchamps : plan d’eau d’Ouchamps
  • Rougeou : plan d’eau La Taille des Meuniers
  • Salbris : plan d’eau de Bellevue
  • Saint-Viâtre : Etang le Mouët
  • Soings-en-Sologne : Etang Le Chapître


Inscrivez-vous à la newsletter

Pour être informé de nos actualités et promos, laissez nous votre email.